Ramonage


 
Ramonage des conduits et corps de chauffe :
  • Âtres et foyers ouverts

  • Foyers fermés et inserts bois

  • Poêles à bois

  • Chaudières fioul

  • Chaudières gaz

Lorsque vous utilisez votre cheminée, ou votre chaudière, la combustion du gaz, du bois, ou du fioul dépose de la suie en montant dans les conduits d’évacuation.


Les conduits non ramonés se recouvrent de suie, calcins, goudrons et bistres très inflammables qui peuvent provoquer des incendies.

Le risque principal de défaut de ramonage est l'intoxication au monoxyde de carbone (CO).

 

Le ramonage de votre conduit de cheminée est aussi une nécessité pour la qualité de l'air de votre habitation ainsi que pour l'efficacité de votre moyen de chauffage car un conduit sale ne permet pas de bons rendements de chaleur.

Le ramonage se fait par :

  • Protection de la pièce par une bâche.
  • Brossage du conduit au hérisson par le toit ou à partir du foyer.

  • Aspiration des suies.

  • Vérification de la vacuité des conduits et des entrées d'air de combustion.

  • Pour les chaudières à condensation, vérification des orifices d'écoulement des condensats.

  • Délivrance d’un certificat de ramonage daté.